Noureddine Zekara
portraits du monde
 
a meeting place
for Art and Creativity…
info about the artist
 
the texts are presented in the languages proposed by the author
profile
painting room
الجزائر (Algeria) 




français
Après une longue réflexion, j’ai eu le privilège de pouvoir sonder les confins de ma passion, pour ne laisser émerger, dans mon art, qu’une liberté du trait qui se meut souvent, ne recherchant aucune limite.
Je cherche à exprimer ce cycle de la beauté que la Création manifeste.
Mes couleurs s’élancent telles les vagues qui s’enchevêtrent en un cumulus joyeux, capable de générer la vie.
Cette constatation est le résultat du contraste sensuel qui m’habite.
Dans mes œuvres le mouvement n'est pas le réel des êtres que je peints ,mais mes traits eux même.
Ces traits, composent la forme humaine, dessinent sa dynamique, dans une douceur, telle celle de la Femme . Mon trait va conquérir la beauté d’un visage humain qui invite à l’amitié, à la paix, avec un sourire qui évoque l’amour de la Vie .
Ce trait, discontinu, agit sur tout le relief du corps, des expressions du visage, dans un mouvement dynamique qui fait battre le cœur de l’œuvre.
Son élaboration est caractérisée par la vitalité et par une émotion chaleureuse et houleuse à la fois.
La genèse de mes créations, est un poème sans mots.
Les couleurs posées, telles un joyeux ruisseau, se veulent un dialogue objectif et un monologue créateur.
Ainsi, leur harmonie reflète les sensations et les états d’âmes de l’Être humain.
Cette distribution de couleurs me permet d’exprimer une tristesse mais aussi l’espoir d’une liberté promise.
Elles rayonnent, transcendent entre elles pour qu’apparaissent les surfaces sombres .
Ainsi s’exprime cette lutte continuelle entre les couleurs.
D’elle, renaît des légendes faites de mystère et d’abstraction.
Ce qui tourmente le spectateur, le fascine, mais aussi lui fait ressentir un sentiment de paix, selon son observation de l’œuvre.
J’ai tenté de faire ressentir mes émotions en « écoutant » la résonance chromatique originale liée à la Terre, à la Nature, à l’Homme .
Ma relation non conventionnelle avec la Nature, se mêle à tout mon être et me conduit vers mon œuvre.
Parfois, je ne mets pas de titre, car elles se veulent plus expressives que des mots.
Ce sont des créations artistiques, le dessin en est l’expression.
La profondeur et la beauté d’une œuvre se manifestent dans l’oubli du titre, elle livre tout ses secrets par elle-même et peut à chaque regard avoir un nouveau sens.

to send a message to the Artist

 

main gallery


criticism and comments

Chronique des Arts - Québec, Canada
Artiste peintre, professeur de dessin, ZEKARA Noureddine naît le 23 novembre 1963 à Batna, capitale de l’Est algérien dans les Aurès. Il vit en France depuis deux ans. Très jeune, il commence à dessiner avec un stylo à bille.
À l’école, vers l’âge de six ou sept ans, il est souvent réprimandé, au lieu d’écouter le maître, il préfère dessiner des personnages de dessins animés… Déjà son imagination effervescente cherche à s’exprimer… Après ses études supérieures, il entreprend une formation de professeur à l’École Supérieure d’Enseignement.
Parmi les artistes qui l’ont marqué et inspiré, se trouvent :
M’Hamed Issiakhem  1928-1985  L’un des fondateurs de l’Art Contemporain au XXe siècle en Algérie.
Puis, Chérif Merzouki  1951-1991  Ce maître lui a enseigné l’art du dessin au crayon graphite, à l’Université de Batna. Peu après, fort de ces inestimables enseignements, Zekara s’engage avec passion dans son parcours professionnel.
« Se glisser dans l’univers des artistes est toujours la découverte d’un territoire inconnu, avec tout ce qu’il recèle de mystères, d’émotions, de pudeur »
Dans celui de Zekara, une étonnante « rencontre » s’est produite. Dès la première oeuvre, les couleurs vibrantes m’ont littéralement aspirée, et je n’ai pu m’en détacher avant des heures. Subjuguée.
Il y a tant de vie et de témoignages dans cette Œuvre !
Qu’il s’agisse d’une toile figurative, semi-figurative, ou abstraite, une sorte de magie opère. Que ce soit la série des Touaregs, Mélodie du soir, Confidences de vieux ou Regard vers l’avenir, on reste là, sans voix, conquis, mais c’est bien plus que de la séduction… Et même la vieillesse ne nous effraie plus ! »
De ses œuvres, Zekara dit que le mouvement ne reflète pas le réel des êtres qu’il peint, mais ses traits eux-mêmes. Ces traits élaborent la forme humaine où se profile la dynamique de celle-ci, avec une douceur proche de celle de la Femme. Son trait part à la conquête de la beauté d’un visage humain qui invite à l’amitié, à la paix, avec un sourire qui évoque l’amour de la Vie. Cette ligne discontinue agit sur tout le relief du corps, des expressions du visage, dans une impulsion dynamique qui fait battre le cœur de l’œuvre. Son élaboration est caractérisée par la vitalité et une émotion accueillante et houleuse à la fois.
« La genèse de mes créations est un poème sans mots, m’explique-t-il. Les couleurs posées, tel un joyeux ruisseau, se veulent un dialogue objectif et un monologue créateur. »
J’ai posé la question, à savoir quels étaient ses loisirs préférés. Quelle erreur de ma part ! Tout artiste passionné le sait et Noureddine plus que tout autre : tous ses loisirs sont presque entièrement consacrés à dessiner et à peindre. L’Art en général, le dessin aux crayons de couleur en particulier, constitue son principal (unique ?) violon d’Ingres. Il rêve aussi, par son travail de recherche, de faire reconnaître l’art du dessin aux crayons de couleur. Médium qui lui paraît trop méconnu encore; et peut-être même boudé par les artistes peintres eux-mêmes, faute de considération ?
La citation offerte par Zekara m’a vivement interpellée. Elle pourrait s’adresser à tout être humain; alors, je remplacerais le mot « artistique » par le mot « humain ». L’artiste, lui, a bien saisi la nuance et l’applique déjà dans sa propre existence.
« Sois qui tu veux, mais ne triche jamais dans le domaine artistique. »

Maryvonne Griat

Le style du peintre Noureddine Zekara est très personnel ! Semi figuratif , dit-il, entre la modernité de l’abstrait et le respect de ses racines Berbères et Chawies.
Noureddine Zekara est né artiste, il n’a jamais appris « qu’à l’école de la vie » et transmet son savoir aux enfants de Batna.
Lorsque j’ai découvert son œuvre, j’ai cru en son talent. C’est un artiste en continuelle recherche, qui ne fait aucune concession sur son art.
Son sujet favori, la Femme, avec un grand F, dessinée aux crayons de couleur, médium qu’il maîtrise à la perfection, et peinture à l‘huile.
La Femme, berbère, chaouia et maintenant, européenne. Mère, épouse, soeur ou amie…
Des portraits d’enfants, des scènes de familles des Aurès « …en attente de jours meilleurs » montrent toute la sensibilité de l’artiste. Ils parlent d’eux-mêmes!
Zekara ne met que rarement un titre à ses œuvres !
« Il ne faut pas influencer ni diriger le spectateur. »
« Un tableau ne vit que par celui qui le regarde » disait Picasso.
« Ton œuvre est une symphonie de couleurs, un univers de beauté et de rêve. » dit un de ses amis peintres.
Notre artiste Chaoui est un grand dessinateur mais aussi un grand coloriste.
La couleur est une matière qu’il intègre dans une idée de jeu qui parvient à lui faire oublier la loi de la composition académique.
Son geste est précis, qu’il soit au crayon, avec un pinceau ou avec un couteau à peindre.
Tout bouge dans ses tableaux, tout à une signification, mais il travaille dans la sérénité des couleurs et la sûreté du trait en cherchant la perfection.
Un artiste est toujours à la recherche de cette perfection sans jamais la trouver et c’est heureux, car il cesserait sa recherche!
La palette de Zekara s’anime dans les années 2003.
Ses couleurs, enfouies au fond de son inconscient resurgissent, soudain.
On sent qu’il se libère, son trait est de plus en plus sûr, les couleurs éclatent. Il a comme un nouvelle motivation ?
Ses derniers dessins en sont l’exemple.
" J’ai choisi comme médium les crayons de couleur pour exprimer, à travers mes portraits, toutes les beautés de l’ âme.
Car, « … j’aime profondément les êtres. »
Je dessine essentiellement des portraits aux couleurs chatoyantes, déclinées en quantités de nuances.
Ce qui me permet de mettre en évidence la beauté des visages des pays du Monde.
L’artiste crée sa propre vision de la diversité de la Nature humaine.
Le Temps est le thème central de mon travail et plus particulièrement, le rapport qui existe entre l’Humanité et le Temps qui passe . " dit-il

Irène Dougé
artiste française