Sandrine Belacca
j’ai réalisé que ce qui me plaît le plus c’est le portrait
 
un lieu de rencontre
pour l'Art et de Créativité…
informations sur l'artiste
 
les textes sont présentés avec les langues proposées par l'auteur
profil
salle peinture
France (France) 




français
Née en 1975 Mont Saint-Martin, en France, Sandrine Belacca a commencé reproduire des personnages de Disney alors qu'elle était l'école primaire. D'aussi loin qu'elle se souvienne, l'art l'a toujours fascinée. Par la suite, elle passe la majeure partie de son temps à dessiner tout ce qu'elle voit et plus particulièrement les rues de Strasbourg partir de photos que ses parents ont sur les murs de leur salon. A l'époque, la jeune Sandrine voit le dessin comme un passe-temps. Après un bac avec option mathématiques, elle fait l'école d'esthétique Yolande Guichard Nancy en vue de devenir maquilleuse professionnelle. Elle obtient d'ailleurs un cap esthétique-cosmétique. Un concours de grimage est organisé au sein de l'école et elle le remporte, ce qui lui ouvre d'autres portes, notamment celles de L'Atelier International de Maquillage de Paris (France) où elle effectue un stage qui restera dans sa mémoire: Maquillages effets spéciaux, moulages de visages pour le cinéa, body-painting, etc. Ensuite, elle fait un bac Vente-Attaché Commercial puis un bts d'Assistante de Gestion pme pmi, etc. Sandrine Belacca se met aussi peindre. La passion pour la peinture de plus en plus pressante l'amène tout naturellement à exposer ses oeuvres en Europe. Aujourd'hui, Sandrine Belacca vit en France et travaille au Luxembourg. Après une longue période de réflexion, elle rejoint le Collectif International d'Artistes ArtZoom (ciaaz) en juin 2009.

Demarche artistique
Son travail actuel consiste produire des portraits féminins, principalement. Ses portraits sont réalistes, lumineux, vivants. Le mouvement est précis, net et calme, représentatif des visages qu'elle peint. Elle attache une importance primordiale la lumière qui lui donne les expressions des visages. A l'inverse, elle utilise beaucoup les couleurs sombres pour éteindre l'arrière champ et ramener au premier plan le visage éclairé. Elle travaille dans le courant qui s'apparente au pop-art et le pop-surréalisme, selon l'humeur du moment.

«Je les aime colorées, vives. J’ai réalisé que ce qui me plaît le plus c’est le portrait, ce quoi je m’attache depuis ces deux dernières années»

pour envoyer un message à l'Artiste

 

galerie principale